Sélectionner une page

L’amphithéatre gallo-romain d’Amiens

Génèse du projet « Amphithéâtre »

Projet totalement auto-porté, Octus voulait pouvoir présenter son expertise à travers un projet ambitieux et totalement innovant.

Destinée à révéler le patrimoine disparu notamment, la team Octus avait à cœur de livrer au grand public une part totalement méconnue de l’histoire d’Amiens.

En effet, Amiens la Romaine (Samarobriva) est peu connue du public. Ville parmi les plus importantes du Nord de la Gaule (la 3e ville de la Gaule Belgique, région s’étendant jusqu’au Rhin), elle avait la particularité d’être équipée de nombreux édifices de spectacles, de loisir, d’échanges commerciaux ou de vie sociale, politique, judiciaire et religieuse. Avec une population estimée entre 20 et 30 000 habitants, elle serait aujourd’hui la 2e ou 3e ville du département de la Somme !

De cette importante ville antique, il ne reste plus aucune vestiges visibles (à l’exception de quelques murs place Gambetta bien connus des amiénois, les « yeux de la ville » mais peu visibles maintenant).
Parmi les édifices qui la composaient, un majestueux amphithéâtre, de plus de 12 000 places se dressait en plein cœur de la ville (actuellement sous l’hôtel de ville).
C’est aussi pour raconter cette histoire que l’équipe d’Octus a voulu se confronter à ce passionnant défi : faire revivre cet amphithéâtre !

Le résultat

Une modélisation 3D, qu’il faut considérer comme une hypothèse de restitution, est appuyée sur les données des observations de 1878, des fouilles des années 50 et des synthèses scientifiques des années 80.

Les hypothèses proposées dans les années 50 et 80 ont été confrontées au modèle 3D : la capacité des visiteurs, la hauteur, le style architectural, la disposition des arcades ainsi que plus original, la présence hypothétique d’un escalier monumental qui faisait la jonction avec le forum gallo-romain de la ville antique. Cet escalier donne un aspect totalement original à l’édifice, tout comme ceux que l’on retrouve sur celui de Pompéi, plus ancien.

Nous nous sommes donc inspirés de ce modèle pompéien en reprenant les dimensions fidèles des fondations observées par le passé. La longueur et la largeur de cet élément ont déterminé sa hauteur ainsi que la hauteur de la coursive de circulation périphérique, et donc la hauteur de l’amphithéâtre.
Il a fallu repartir d’amphithéâtres encore existants pour étayer les hypothèses de restitution.

Amiens accueille Google ... et Octus !

Le projet a pris une impulsion nouvelle après avoir été sélectionné par Google France pour représenter la ville d’Amiens lors de l’évènement Google en France qui s’est déroulé à Amiens.

Chroma :

L’application mobile d’une expérience monumentale

Génèse du projet « Chroma »

La première application réalisée par Octus est le fruit d’un partenariat exemplaire avec le service patrimoine d’Amiens métropole, l’Université Picardie Jules-Verne et la Drac des Hauts-de-France.
Octus a été choisie pour mettre en application mobile le magnifique spectacle de Spectre Lab et Start Rec sur la façade de la Cathédrale d’Amiens.

L’application dépasse le cadre d’une présentation intuitive du spectacle puisqu’elle se veut une première étape de valorisation digitale et innovante de ce sublime édifie, chef d’œuvre de l’art gothique.

La team Octus est particulièrement fière de participer à la mise en valeur Notre-Dame d’Amiens, fleuron du patrimoine Picard.

La première version de l’application mobile se verra augmentée d’une deuxième version, très ambitieuse, intégrant les données du laboratoire MIS de l’UPJV, partenaire privilégié sur ce projet, lors de la saison estivale du spectacle Chroma.

Une question ?